Caroline FAINDT

ARTISTE PEINTRE

 

Qu’est ce qui vous motive dans la vie ?

 

La passion est le maître mot de tout ce qui m’anime. Je suis une amoureuse et je me nourris de cet état pour mes créations. J’admire les gens passionnés et combatifs qui ne se contentent pas de l’état des choses et vont au bout de leurs envies.
Rien de tel qu’une soirée filles, avec mes amies où l’ont refait le monde autour d’un bon repas et d’un bon verre de vin pour me donner le sourire.
.

 


PARCOURS

Très tôt j’ai ressenti le besoin de m’exprimer artistiquement. Après un bac littéraire obtenu à Strasbourg, c’est d’abord par le biais de la comédie, que j’ai fait mes premières armes mais ce mode d’expression ne me convenait pas complètement. Il y a 10 ans une rencontre avec une artiste peintre exceptionnelle a été pour moi un véritable déclic. Fortement impressionnée par ses œuvres j ai commencé à peindre et n’ai plus arrêté depuis. Complètement autodidacte et sans aucune formation artistique, j’ai commencé à explorer cet univers qui s’ouvrait à moi.

Peindre m’était devenu indispensable. Plusieurs années durant, j’ai gardé des activités en parallèle et ai occupé plusieurs postes; relations publiques, formatrice chez l’Oréal et  me suis occupée de casting pour des émissions de télévision. Il y a 2 ans j’ai décidé de me consacrer pleinement à ma passion. Aujourd’hui je vis de ma peinture et mesure chaque jour la chance qui m’est donnée de faire ce que j aime. A travers mes toiles, je raconte des histoires d’amour. Dans mes peintures, les hommes et les femmes, comme les couleurs se font et se défont.

La clé, contraction de mon prénom,  est devenue mon symbole et mon nom d’artiste. Elle signe chacun de mes tableaux, comme une promesse d’ouverture et d’échappatoire. Mon souhait est de rendre l’art accessible à tous. En choisissant d’exposer mon travail en France et à l’étranger, dans des lieux inattendus, chaleureux, je vais à la rencontre du public et propose une autre façon d’appréhender des espaces moins consensuels. Les enfants également méritent  toute notre attention. J’anime parfois des ateliers destinés aux enfants défavorisés afin essayer de les éveiller à l’art, à la création.
Pour moi, il  n’est pas nécessaire de « s’y connaître »pour apprécier une œuvre, pour être touché par un tableau. La peinture est une émotion.