Agnès OGIER

CEO
THALYS

 

Qu’est ce qui vous motive dans la vie ?

 

Les nouvelles expériences avant tout pour leur dimension humaine. J’aime créer, développer, construire, et ce qui me touche le plus et me motive, finalement, ce sont les gens, les relations que vous construisez, ce que vous allez leur apporter. Au quotidien, ma famille est très importante, bien sûr, mais aussi mon équipe et plus largement toutes les interactions avec des personnes d’univers très différents qui vous enrichissent et vous surprennent.

 


PARCOURS

Diplômée de l’Ecole Centrale Paris, le parcours professionnel d’Agnès Ogier démarre dans le conseil en stratégie chez Booz Allen et Hamilton en 1990. Chez SFR de 1992 à 2010, elle occupe différents postes dans le domaine du marketing, et en particulier de la tarification, avant de prendre en 2008 la direction de la stratégie et du marketing produit de SFR Business Team. Représentante de SFR au sein du groupe Vodafone, les missions d’Agnès Ogier s’articulent également alors à l’international. Fin août 2010, elle rejoint la SNCF comme directrice marketing de la branche Voyages, avec notamment la mission de développer de nouveaux services et de renforcer la politique de fidélisation. Le 1er décembre 2014, Agnès Ogier prend la tête de Thalys en devenant CEO. Dans cette nouvelle fonction, elle a piloté avec grand succès la transformation de Thalys en entreprise ferroviaire. En effet, depuis le 1er avril 2015, Thalys est une entreprise ferroviaire franco-belge, avec comme objectif de se doter de l’organisation la plus efficace possible pour améliorer le service et la satisfaction des clients.

Grâce à son parcours professionnel riche, Agnès porte un large éventail de compétences développées dans le monde des transports et des télécom : positionnement du ferroviaire à grande vitesse dans une Europe plus mobile et durable, stratégie de croissance dans un environnement concurrentiel, management de projets de transformation, orientation clients, élaboration d’offres de services innovantes, digitalisation,… Avec une vision globale permettant d’intégrer les enjeux techniques, financiers, organisationnels et opérationnels, portée par une dimension humaine marquée.